Retraite théologique

Retraite théologique au monastère des dominicaines

Qu’est-ce qu’une retraite théologique ?

Une retraite théologique est une retraite en silence donnée par un théologien qui propose le contenu doctrinal qu’il enseigne habituellement par ailleurs mais sous la forme d’une prédication spirituelle. Elle est destinée avant tout à des laïcs qui désirent approfondir leur foi à l’aide d’une théologie priante, dans le contexte d’une retraite spirituelle se déroulant dans le cadre d’une communauté contemplative. Ces retraites s’inspirent de l’exemple d’un grand théologien, le Cardinal Charles Journet, qui chaque été proposait dans une retraite ouverte à tous, la prédication spirituelle des traités de théologie qu’il enseignait à l’Université de Fribourg.

Cinquième retraite théologique

Que rendrai-je au Seigneur?


La question des places possibles des religions dans nos sociétés est sur plusieurs lèvres. Elle circule sur bien des tons, sous bien des formes, dans divers types d’espaces publics : on se réjouit ou s’alarme de cette présence ou de revendications de ces religions; on s’interroge calmement ou avec colère quant à l’impact de ces institutions et des croyances et pratiques qu’elles proposent sur la démocratie, sur le bien commun, sur ce qu’est la société et l’espace public. Dans ces conditions, comment aborder ces questions? Comment s’y retrouver? Comment prendre le pouls des remises en cause d’opinions structurantes occidentales depuis trois siècles? De quoi tout le bruit médiatique, les gestes politiques ainsi que les requêtes et craintes des individus religieux sont-ils le symptôme?

 

Les entretiens des prochains jours proposent de méditer à partir du psaume 114-115 – relu et interprété par saint Thomas d’Aquin – des pistes pour approcher des discussions actuelles et leurs impacts dans les Églises et la société.

Inscription